NF-HABITAT-RGE-ACTEUR-ENGAGE

Demandez un devis gratuit

02 40 01 67 95

>> Ou par mail

Augmentez votre confort thermique avec des travaux de rénovation

Le confort thermique résulte de nombreux paramètres comme les températures, les modes de chauffage, le taux d’humidité ou une intervention sur le bâti pour obtenir une isolation suffisante et une isolation des parois vitrés performante. chaleur

 

Travaux de rénovation et confort thermique

 

Sensation de chaud, sensation de froid c’est vous qui êtes le plus apte à définir le « bon » confort thermique de votre maison. Le confort thermique est déterminé par les échanges thermiques entre le corps et son environnement.

 

La température ressentie d’une pièce à l’autre n’est pas toujours la même que celle indiquée par le thermomètre. La sensation de confort thermique dépend de la température de l’air ambiant, mesurée par le thermomètre, mais aussi de la température des parois opaques et vitrées (effet paroi froide).

 

Si durant l’hiver, le confort thermique doit garantir une sensation suffisante de chaleur, en été, il doit permettre d’éviter les surchauffes.

 

Confort thermique et température ambiante

Pour obtenir un confort thermique satisfaisant, il faut paramétrer une température de consigne suffisante.

 

Au niveau des systèmes, une température de consigne autour de 19-20°C, couplée à un mode de chauffage performant, un système de régulation et une ventilation contrôlée, améliorent le confort thermique, tout en limitant les consommations d’énergie. 

 

La température des parois a une grande influence sur la température ressentie. Pour augmenter la température des parois, il convient d’isoler correctement son logement en limitant le plus possible les ponts thermiques.

 

Il faut également mettre en place des vitrages performants installés par des professionnels qualifiés.

 

Un projet de rénovation ? Demandez conseil auprès de votre conseiller projet RENO-BATI-OUEST.

NF-HABITAT-RGE-ACTEUR-ENGAGE